Les PME ghanéennes seront mieux positionnées pour stimuler la croissance économique

Les PME ghanéennes seront mieux positionnées pour stimuler la croissance économique

Le directeur général de la Ghana Enterprises Agency (GEA), Kosi Yankey-Ayeh, a déclaré que les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) seraient mieux placées pour stimuler la croissance économique et améliorer la qualité de vie des citoyens.

Selon elle, l’un des objectifs de la création de la GEA est de protéger le secteur des MPME qui emploierait plus de 80 % de la main-d’œuvre ghanéenne. En conséquence, le GEA qui est actuellement l’organisme faîtier pour le développement des petites industries dans le pays a mis en place des structures pour faire un bond en avant dans le secteur.

S’exprimant lors d’un engagement médiatique organisé par le ministère de l’Information, Mme Yankey-Ayeh a déclaré : « Cette nouvelle agence serait l’organe suprême pour promouvoir, développer et réguler le secteur des micro, petites et moyennes entreprises (MPME).

L’importance de cela et la promotion du secteur des MPME ne peuvent être compromises en raison de ce qu’il fait pour une économie en termes de renforcement et de croissance, de création d’emplois, de création de richesse et d’amélioration de la qualité de vie des Ghanéens.

Son commentaire fait suite à l’élévation du Conseil national des industries à petite échelle (NBSSI) à l’Agence ghanéenne des entreprises à la suite de l’adoption du projet de loi GEA 2020 en une loi en novembre de l’année dernière par une décision unanime du Parlement.

Elle a ajouté qu’officiellement la politique GEA et MPME serait lancée cette semaine : « Cela a été très important et au cours des dernières années, nous avons travaillé sur une loi pour soutenir ce secteur et celle-ci serait lancée. La Ghana Enterprises Agency sera lancée le mercredi 9 juin 2021.

Parallèlement à cela, il y aurait le lancement de la politique nationale des MPME, la première du genre dans ce pays. Au fil des ans, il y a eu divers documents et politiques sur l’industrialisation, mais rien de vraiment sur les micro, petites et moyennes entreprises lui donnant une orientation, un plan de croissance et une position stratégique pour soutenir l’économie.

Nature de l’Agence.

Contrairement à la NBSSI qui a été établie en tant que conseil d’administration, l’Agence est une personne morale. Cette mise à niveau confère à l’Agence une personnalité juridique reconnue par la loi, et à ce titre elle peut détenir et aliéner des biens, poursuivre et être poursuivie, ainsi que conclure un contrat en sa propre qualité.

Fonctions du GEA.

Le changement d’orientation des ISS vers les MPME a été largement mis en œuvre par le biais des fonctions de l’Agence. Les fonctions de l’Agence comprennent la promotion, la mise en œuvre des politiques, l’élaboration de critères de classification et l’établissement d’un réseau de prestation de services pour le secteur des MPME au Ghana. Il doit également faciliter l’accès des MPME aux ressources financières et non financières, y compris les facilités de crédit. Ces fonctions, si elles sont bien explorées, seraient bénéfiques pour les MPME.

Laisser un commentaire