L’économie numérique

L’économie numérique

L’économie numérique englobe l’ensemble des activités économiques créatrices de valeurs et d’emplois qui utilisent un support numérique, à savoir des plateformes telles que les réseaux internet, mobiles, y compris de commerce électronique. L’économie numérique comprend le secteur des télécommunications, de l’audiovisuel, du mobile, de l’industrie du software, des réseaux informatiques, les équipements informatiques et télécoms, les services d’ingénierie informatique, les services et contenus en ligne, etc. Il représente l’un des secteurs les plus dynamiques de l’économie mondiale.

C’est un secteur qui permet d’optimiser l’économie. Pour l’entreprise comme pour les clients, l’économie numérique offre l’avantage de la rapidité de la transaction, des coûts moins élevés et des opportunités novatrices. Cette économie a pris le relais des activités industrielles comme moteur de croissance. Elle permet le développement des réseaux sociaux, des nouveaux vecteurs de la circulation de l’information et de la sociabilité entre les citoyens ou entre les consommateurs.

L’émergence de l’économie numérique en Côte d’Ivoire

De 2011 à 2015, des progrès ont été réalisés en Côte d’Ivoire au plan des technologies de l’information et de la communication.

Au plan réglementaire :

La mise en place d’un cadre réglementaire du secteur de télécoms et des TIC, notamment :

*L’ordonnance du 21 mars 2012

*La loi relative à la lutte contre la Cybercriminalité

*La loi relative aux transactions électroniques
*La loi sur la protection des données à caractère personnel
*La loi défiscalisant le matériel téléphonique et informatique, une trentaine de décrets ont été pris en application de ces lois.

Au plan des infrastructures

L’infrastructure de connexion a connu un développement par la construction de 2000 km de fibre optique et le lancement des travaux de 5000 km est prévu début 2016 pour 24 mois de travaux pour, offrir à la Côte d’Ivoire, à terme plus de 7000 km de connexion Internet à haut débit.

Au plan de l’accessibilité au tic

Le nombre d’abonnés à Internet est passé de 200 000 en 2011 au plus de 8 millions en 2015, tandis que celui des abonnés mobiles a atteint 24 millions. Le projet CDMA lancé par l’ANSUT a permis de connecter plus de 1000 localités rurales. L’on peut citer également le lancement du projet « un citoyen, un ordinateur, une connexion internet », ainsi que l’équipement de 5 000 cybercentres communautaires.

Au plan de la gouvernance électronique 

Il est à noter le projet d’extension en cours de la messagerie électronique professionnelle en «gouv.ci» à plus 30000 fonctionnaires. La mise en ligne des portails pour simplifier la vie des citoyens et des entreprises, notamment le portail des démarches administratives.
 

Au plan de la formation et du renforcement des capacités humaines 

L’on peut noter la création d’une école panafricaine, ESATIC en charge de la formation des techniciens et ingénieurs du secteur des TIC. Source : Ministère de l’économie numérique et de la poste. (www.telecom.gouv.ci)

La contribution totale de l’économie numérique en Côte d’Ivoire pourrait s’élever à plus de 20 milliards de dollars d’ici à 2050, soit 10% du PIB, selon le 12ᵉ rapport de la Banque Mondiale sur la situation économique du pays.

Mamadou ben

Afrique_Côte d’Ivoire🇨🇮 SoonniNews, le monde au cœur de l’information économique, sociale, politique, artistique et culture africaine🌍

Laisser un commentaire